Des nouveautés en diabète 

Capsule vidéo du Dr S. John Weisnagel 
Le point sur les nouvelles technologies

Par S. John Weisnagel, MD, FRSPC

Endocrinologiste et chercheur, CHU de Québec

Lorsque nous parlons de nouvelles technologies en diabète de type 1, nous faisons référence à la pompe à insuline ou des appareils de détection de la glycémie en continu.

La technologie des pompes à insuline évolue. Actuellement, nous avons des pompes programmables afin que les doses d’insuline soient ajustées selon les besoins de la personne diabétique.

Les diabétiques de québec video Weisnagel you tube

La technologie des pompes à insuline évolue. Actuellement, nous avons des pompes programmables afin que les doses d’insuline soient ajustées selon les besoins de la personne diabétique. Certaines compagnies proposent une pompe à insuline avec un système de monitoring en continu, c’est-à-dire qu’il va prendre la glycémie à tous les 5 minutes permettant au patient de s’ajuster et surtout prévenir les hypoglycémies ou hyperglycémies. De plus, certaines modèles de pompes sont en mesure d’arrêter de perfuser l’insuline la nuit si la personne est en hypoglycémie.

La technologie permettra très bientôt de transmettre l’information entre la pompe et les téléphones intelligents et même à distance si un parent souhaite connaître les glycémies de son enfant diabétique, à titre d’exemple. La recherche fait également des progrès sur l’efficacité des pompes notamment au niveau de la précision des capteurs de glycémie.

Les nouvelles insulines

La recherche a permis de développer de nouvelles insulines depuis sa découverte au Canada, il y a près de 100 ans.

 

De nouvelles insulines modifiées offrant des avantages pour les personnes diabétiques à l’insuline. Par exemple, l’insuline basale actuelle ne répondait pas complètement au critère recherché offrant une action 24 heures.

De nouvelles insulines basales modifiées, certaines actuellement sur le marché et d’autres à venir prochainement, offriront une réelle efficacité de 24 heures. L’un des avantages démontrés dans les recherches est une diminution des hypoglycémies.

Du côté des insulines actuelles à action rapide, elles n’offrent pas vraiment une activité d’action si rapide. En général,  le début d’action prends jusqu’à 30 minutes.

En revanche, les nouvelles insulines s’absorberont plus rapidement et offriront donc une action plus rapide aux montées de glycémies après les repas.

Éventuellement, lorsque ces nouvelles insulines seront intégrées dans les pompes à insuline, leur efficacité devrait s’améliorer.

Les traitements

 

L’insuline représente le principal traitement pour les personnes vivant avec le diabète de type 1. La recherche faite sur le diabète de type 2 pourrait amener de nouvelles options dans cette autre population. De nouvelles catégories de médicaments, les inhibiteurs du SGLT-2 et les incrétines ont démontré de multiples bienfaits pour les personnes vivant avec le diabète de type 2. Ces catégories sont présentement à l’étude dans le cadre de recherches auprès des personnes diabétiques de type 1 (visionner la capsule vidéo pour en savoir plus).

 

Le pancréas artificiel

 

Le pancréas artificiel est le rêve de tout patient diabétique de type 1 et de chercheurs dans le traitement du diabète de type 1. Éventuellement, le pancréas artificiel sera en mesure d’ajuster le traitement selon les glycémies captées par l’appareil. Ultimement, le rôle du pancréas artificiel permettra d’ajuster automatiquement le traitement sans que le patient ait à intervenir régulièrement pour ajuster son niveau d’insuline et gérer ses glycémies.

 

Plusieurs groupes de recherche s’intéressent à la question du pancréas artificiel à l’échelle de la planète, ce qui nous porte à croire que d’ici quelques années, nous aurons fait des progrès significatifs.

Diabète de type 1

Je suis un paragraphe..

Tel: 418-656-6241

979, de Bourgogne, local 180
Québec (Québec)  G1W 2L4

info@diabec.com 

 

 

  • Facebook - White Circle

Horaire régulier : Du lundi au vendredi : de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 17 h

© 2016, Les diabétiques du Québec